Êtes-vous prêt à vivre une expérience unique ?

DESTINATION EXPE assure des expéditions dans le monde entier en totale autonomie. Voyage tout inclus

Descente de la Loire en paddle

DESTINATION EXPE assure des expéditions dans le monde entier en totale autonomie. Voyage tout inclus

Descente de la Loire en paddle

J’aime me sentir libre et je voyage souvent dans le but de retrouver les sensations de mes espérances juvéniles parfois perdues par les affres de la vie quotidienne. J’ai habité loin de chez moi, entrepris de nombreux voyages à l’étranger à pieds, à vélo ou à moto en reniant ma sainte patrie. Depuis quelques années pourtant, j’aime me faire surprendre par le quotidien. Un japonais, un australien, un péruvien qui vient chez nous ne trouve pas banal nos paysages, alors s’il était temps pour moi de me mettre dans la tête d’un étranger à la découverte de mon beau pays : la France ?

A raison de 6 à 8 heures de paddle par jour, on peut facilement compter sur une moyenne plus de 50 Km/jour si le vent ne nous freine pas.

La Loire est un fleuve peu profond, assez large et très ensablée. Elle est peu navigable et nous n’avons croisés que de rares pêcheurs et de rares embarcations historiques (Chalands et Toues Cabanées). Selon les crues, de très nombreux bancs de sable se forment et se déforment chaque année nous isolant complétement en nous laissant le sentiment de débarquer sur une île vierge à chaque bivouac. Toutefois, contrairement à ce que j’avais observé en 2017 lors d’un voyage en vélo le long de la Loire, les pluies de 2018 aidant, nous n’y avons pas trouvé autant d’îles que je me l’imaginais. Nous aurons confirmation plus tard (lors de la rencontres de 2 assidus lecteurs de CA en canoe qui descendent la Loire chaque année, en bivouacs sur le même ilot que nous), que la Loire offre, à l’instar des autres fleuves français un visage très différent chaque année !

Les bords de Loire sont peu habités et très propres en apparence, ce qui laisse libre cours à la faune sauvage qui y est assez développée. Nous étions souvent seul à contempler la multitude d’oiseaux nichant sur les nombreux ilots de sable au milieu du fleuve (Sternes, Heron cendré, Vanneau Huppé, Cygnes, Aigrettes) qui nous offraient parfois des vols dignent d’un film de Yann Arthus Bertrand. Nous avons également fait la rencontre de nombreux poissons dont le silure, qui nous a laissé un souvenir que nous ravivions à chaque baignade…

Ce voyage simple et local nous a confirmé qu’il y avait des zones fantastiques à explorer autour de chez nous et nous espérons continuer dans cette voie pour d’autres voyages.

Paul Henri et Timothée.

Latest comments
  • Charbonnel

    11/03/2019

    Bonjour.
    Descente entre Tours et Angers en septembre dernier. 2 jours. Vraiment top.
    Bivouac après Chinon. Très beaux paysages. Quiétude absolue. Gros silures.
    Angers-Nantes bientôt.

    Reply

Post a Comment

You don't have permission to register